Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

get-attachment

Recherche

Présentation

Etre Jeunes Actifs dans le Val-de-Marne, c’est porter un regard nouveau sur les dossiers qui conditionnent l’avenir de notre département, et plus largement l’avenir de la France et de l’Europe parce qu’il convient parfois de changer d’échelle, de perspective sur les problèmes de notre société pour trouver des solutions, explorer de nouvelles contrées et assurer leur mise en œuvre avec de nouvelles méthodes.

C’est une manière radicalement différente de faire de la politique que nous souhaitons fonder ensemble ; une pratique politique où l’émetteur d’une idée cesse d’être jugé en fonction de son âge ou de sa classe sociale, mais en fonction de sa pertinence.

 

Céline Martin

Secrétaire départementale adjointe UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjointe au maire de Vincennes

Trombinoscope

trombi JA der

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 09:43

Les propositions de l’UMP pour réformer

durablement le système des retraites

 

reuJAre

 

Demain lundi 7 octobre débute au Parlement l'examen du projet de loi sur la réforme des retraites, une réforme que la gauche n'a pas le courage de faire. En réalité, le projet de loi que le gouvernement socialiste propose sur les retraites est injuste, inefficace, mais également irresponsable.

 

L'injustice, l'iniquité c'est l'absence de volonté de faire converger les régimes public et privé.

 

L'injustice, l'iniquité, c'est de recréer de nouveaux régimes spéciaux comme souhaite le faire le Gouvernement avec la «pénibilité», cheval de bataille que s'arroge la gauche oubliant volontairement que l’UMP avait mis en place lors de la réforme de 2010 le dispositif carrières longues pour les personnes ayant débuté leur carrière avant 18 ans .

 

Cette mise en place de nouveaux régimes spéciaux est une injustice à venir. Dans quelques années, la moitié des Français va s'étonner de voir une autre moitié partir en retraite et se demander pourquoi, eux, ils n'y ont pas droit !

 

L'inefficacité, c'est celle d'un « bric-à-brac fiscal qui ne boucle pas financièrement, qui repose sur des analyses économiques irréalistes qui obligeront à reprendre le sujet dans quatre à six ans.

 

Quant à l'irresponsabilité, c'est de travailler sur des hypothèses fausses mais également d'acheter la paix sociale qui conduit à une réforme sans ambition.

 

«Une réforme ? Non, c'est avant tout une nouvelle augmentation d'impôts pour les ménages et pour les entreprises : 2,2 milliards sur les salariés et 2,2 milliards sur les entreprises», assure d’ailleurs Jean-François Copé. «Et non content de plomber dans un même mouvement les salaires et la compétitivité, François Hollande s'attaque au pouvoir d'achat des retraités avec le gel partiel de leurs pensions».

 

En refusant tout réforme courageuse parce que son projet repose quasi-exclusivement sur une hausse des prélèvements obligatoires qui atteignent déjà un nouveau record et parce qu'il obère un peu plus l'avenir des jeunes, François Hollande commet une faute économique et morale.

 

Face à cette situation, l’UMP propose une réforme juste, durable et courageuse.

 

Une réforme qui fixe deux lignes rouges et trois principes.

 

Les lignes rouges : pas de hausses d'impôts et pas de baisse des pensions.

 

Les principes : privilégier le travail plutôt que les hausses d'impôts ; une réforme juste c'est à dire un même régime pour tous ; la durabilité et la liberté pour en finir avec les réformes permanentes.

 

Nous voulons une réforme structurelle qui aboutisse à un système où tout le monde sait de quoi sa pension sera faite : il faut «en finir» avec les écarts qui perdurent entre le régime général, les régimes des fonctionnaires et les régimes spéciaux.

 

La durée de cotisation doit, quant à elle, évoluer en fonction de l'espérance de vie et l'âge légal doit lui aussi reculer. Objectif à dix ans : repousser l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans.

 

Depuis des semaines, les Jeunes Actifs UMP du Val-de-Marne ont planché sur ce dossier, tirant même le signal d’alarme au cœur de l’été sur le «poker menteur» du Président Hollande et de son Gouvernement sur le projet qu’ils entendent imposer aux Françaises et aux Français, jeunes et seniors. Un appel qui a d’ailleurs été largement repris dans de nombreux médias (voir autres articles sur ce blog).

 

presseété

Voici quelques jours encore, les Jeunes Actifs UMP 94 ont participé à la préparation de la Convention sur les retraites organisée au siège de l’UMP.

 

C’est donc avec satisfaction que nous constatons que notre voix a été entendue et que plusieurs des propositions faites par l’UMP répondent à nos attentes.


Voici les 9 premières propositions de l'UMP :


- Poursuivre l'allongement progressif de la durée de cotisation et repousser l'âge légal à 65 ans en 2023 comme la plupart des pays européens ;


- Faire valider par le Haut conseil des finances publiques les hypothèses économiques sur lesquelles se fondent les décisions prises pour les retraites ;


- Accélérer l'harmonisation des règles de constitution de tous les régimes de retraite et assujettir les nouveaux fonctionnaires et les pensionnés des régimes spéciaux recrutés à compter de 2015 aux règles de constitution en vigueur pour le régime général ;


- Mettre en place en 2023 un régime unique par points pour tous ;


- Maintenir un âge minimal de liquidation des droits en fonction de l'évolution de l'espérance de vie pour inciter les seniors à se maintenir dans l'emploi et éviter l'augmentation du nombre des petites retraites et le recours au minimum vieillesse ;


- Garantir le pouvoir d'achat des retraités ;


- Développer l'emploi des seniors ;


- Développer l'épargne retraite.

 

J’invite désormais chacun à suivre les débats parlementaires pour qu’enfin éclate au grand jour la supercherie intellectuelle de la Gauche sur ce dossier !

 

Céline Martin

Secrétaire départemental adjoint UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjoint au maire de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by umpjeunesactifs94
commenter cet article

commentaires