Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

get-attachment

Recherche

Présentation

Etre Jeunes Actifs dans le Val-de-Marne, c’est porter un regard nouveau sur les dossiers qui conditionnent l’avenir de notre département, et plus largement l’avenir de la France et de l’Europe parce qu’il convient parfois de changer d’échelle, de perspective sur les problèmes de notre société pour trouver des solutions, explorer de nouvelles contrées et assurer leur mise en œuvre avec de nouvelles méthodes.

C’est une manière radicalement différente de faire de la politique que nous souhaitons fonder ensemble ; une pratique politique où l’émetteur d’une idée cesse d’être jugé en fonction de son âge ou de sa classe sociale, mais en fonction de sa pertinence.

 

Céline Martin

Secrétaire départementale adjointe UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjointe au maire de Vincennes

Trombinoscope

trombi JA der

24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 11:42

PEA, PEL et assurance-vie : 15,5 % de taxes

à titre rétroactif


carton-rouge-copie-1Les députés ont voté mercredi une uniformisation par le haut du taux de prélèvements sociaux, à 15,5 %, pour certains contrats d'assurance-vie, plans d'épargne en actions (PEA) et plans d'épargne logement (PEL) avec effet rétroactif depuis… 1997 !

 

Sont concernés essentiellement les produits issus des plans d'épargne en actions (PEA) de plus de cinq ans, des primes versées avant le 26 septembre 1997 sur des contrats d'assurance-vie multisupports, de l'épargne salariale, des primes versées dans le cadre des comptes et plans épargne logement (Cel et Pel), et des intérêts acquis sur des plans d'épargne logement (Pel) de moins de 10 ans souscrits avant le 1er mars 2011.

 

Cette réforme du calcul des prélèvements sociaux sur les produits de placement exonérés d'impôt sur le revenu, contenue dans le projet de loi de financement de Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, doit rapporter 600 millions d'euros, dont 450 millions affectés à la Sécu. Elle a été adoptée par 64 voix contre 22 alors que l’Assemblée Nationale compte 577 députés…

 

François Hollande continue donc de s'attaquer aux bas de laine des Français en décidant de manière aberrante de taxer à 15.5% les PEA, PEL et Assurances vies détenus par une majorité nos concitoyens.

 

Pour le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, «Si nous prenons ces mesures-là, ce n'est pas par appétence particulière pour l'impôt, mais parce que nous sommes confrontés à des déficits sociaux qui ont pris une dimension abyssale» tandis que le député socialiste Jean-Marc Germain considère que «les revenus du capital doivent avoir les mêmes contributions que les revenus du travail» et que les «30 % des Français qui n'ont aucune épargne n'ont pas à payer plus que les autres».


Une nouvelle fois le Président Hollande et son gouvernement dirigé par Jean-Marc Ayrault privilégie le matraquage fiscal - contrairement aux promesses faites - pour masquer son incompétence récurrente à réformer en profondeur l’économie française et mettre en place une politique courageuse de réduction des déficits publics.


Cet l'acharnement de la majorité parlementaire à vouloir détruire l'épargne des classes moyennes et des petits épargnants qui mettent de côté pour pouvoir acheter un logement ou transmettre à leurs enfants un petit patrimoine, relève d’une trahison, puisque les Français ne pouvaient pas anticiper la rétroactivité.


Contrairement à ce que veut essayer de nous faire croire le chef de l’État, les principales personnes touchées par ce dispositif sont les classes moyennes et les petits épargnants.


Dans une période de crise où les Français essayent de s'en sortir comme ils le peuvent, ce nouveau mauvais coup porté aux classes moyennes crée une insécurité juridique et fiscale tout à fait néfaste à la reprise économique dont la France à tant besoin à l’heure où les chiffres du chômage «non trafiqués» confirment l’irresponsabilité coupable du Président de la République accroché, coûte que coûte, à la méthode Coué selon laquelle la courbe du chômage s’inverse !

 

 

Céline Martin

Secrétaire départemental adjoint UMP 94

Responsable départemental des Jeunes Actifs 94

Adjoint au maire de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by umpjeunesactifs94
commenter cet article

commentaires