Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

get-attachment

Recherche

Présentation

Etre Jeunes Actifs dans le Val-de-Marne, c’est porter un regard nouveau sur les dossiers qui conditionnent l’avenir de notre département, et plus largement l’avenir de la France et de l’Europe parce qu’il convient parfois de changer d’échelle, de perspective sur les problèmes de notre société pour trouver des solutions, explorer de nouvelles contrées et assurer leur mise en œuvre avec de nouvelles méthodes.

C’est une manière radicalement différente de faire de la politique que nous souhaitons fonder ensemble ; une pratique politique où l’émetteur d’une idée cesse d’être jugé en fonction de son âge ou de sa classe sociale, mais en fonction de sa pertinence.

 

Céline Martin

Secrétaire départementale adjointe UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjointe au maire de Vincennes

Trombinoscope

trombi JA der

10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 15:35

 

carton-rougeLe «Hollande show»

ou la tournée des illusions... perdues ?

 

Au mois de janvier, François Hollande l'affirmait haut et fort : on allait voir ce qu'on allait voir, avec la boîte à outils miracle dont il avait le secret, l'inversion de la courbe du chômage était dans la poche d'ici la fin de l'année...

 

Dernier avatar en date : le FMI demande à la France de ne pas pratiquer de hausses d'impôts et de faire les réformes de structures nécessaires pour assurer une meilleure compétitivité...

 

Qu’importe : bonnes gens, ne vous inquiétez de rien : la situation est sous contrôle, François Hollande l’affirme !


Face à la situation, l'échec étant patent, François Hollande et Manuels Valls, son bouillonnant ministre de l’Intérieur, sortent une nouvelle carte de leur boîte à outils miracle : le «Hollande/Valls show 2014» !


Le Président a «sacrifié» ses vacances pour se lancer dans une tournée frénétique des villes et des campagnes pour signer un contrat d'avenir ici, un contrat de génération là, un contrat tout court ailleurs... ?


«Il faut prendre les choses comme elles sont, car on ne fait pas de politique autrement que sur les réalités. Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant «l'emploi», «l'emploi !», «l'emploi !» mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien» ironiserait le Général de Gaulle.


A la vérité, tous ces expédients à caractère public (contrats aidés notamment ; crédit impôt-compétitivité) n’auront que peu d'impact sur la conjoncture.


C’est également l’heure de la tournée des plages, des quartiers sensibles et autres commissariats pour Manuel Valls bien content de profiter des vacances officielles de ses camarades ministres pour faire, lui aussi, son show à la Une des gazettes, sous les objectifs des photographes et des cameramen.


Personne ne croit à l’efficacité de ce tohu-bohu médiatique mais les communicants sont contents, persuadés que l'illusion l'emporte sur la réalité...


Le «François Hollande show» masque mal la vérité : le Président s’est trompé !


Trompé sur le niveau de la croissance qui ne cesse d'être révisé à la baisse pour 2013 et 2014.


Trompé sur les déficits dont il a fallu reporter l'objectif de 3 % à 2016.


Trompé sur l'équilibre des comptes sociaux qui continuent de dériver dangereusement (15 milliards en 2012 pour le régime général de la Sécurité Sociale).


Trompé sur le chômage qui a explosé depuis un an avec 300 000 demandeurs d'emplois en plus.


Quant aux réformes pour améliorer la situation des entreprises, elles ne sont toujours pas à l'ordre du jour...


Face à la baisse du pouvoir d'achat et de la consommation, la chute de l'investissement et de la production, les recettes du docteur Hollande sont dignes des médecins de Molière : on saigne le malade alors qu'il apparaît déjà très faible et anémié. La ponction fiscale attendue en 2014 (10 milliards d'euros), qui ne prend pas en compte les mesures de ponction relatives au rééquilibrage des comptes de l'assurance-vieillesse, va encore aggraver cette situation : la préférence française pour l'impôt et la dépense publique va accentuer la rétractation de l'appareil de production national.


La publication du rapport du FMI sur la France le 5 août sonne comme un nouveau désaveu cruel pour la politique du Gouvernement.


portrait2L'essentiel du rapport est un appel clair et net à cesser le matraquage fiscal, une demande de mettre un terme à cette politique qui accable l'économie, asphyxie l'activité et tue l'emploi.


Aujourd'hui les lampions sont éteints, François Hollande a fini sa tournée et passe le relai à l'austère Ayrault. Quant aux Français ils constatent que leurs difficultés de vie quotidienne n'ont en rien disparu.

 

Le «Hollande show», c’était la tournée des illusions perdues à moins que ce ne soit … à la recherche du temps perdu !

 

 

Céline Martin

Secrétaire départemental adjoint UMP 94

Responsable départemental Jeunes Actifs 94

Adjoint au maire de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by umpjeunesactifs94
commenter cet article

commentaires