Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

get-attachment

Recherche

Présentation

Etre Jeunes Actifs dans le Val-de-Marne, c’est porter un regard nouveau sur les dossiers qui conditionnent l’avenir de notre département, et plus largement l’avenir de la France et de l’Europe parce qu’il convient parfois de changer d’échelle, de perspective sur les problèmes de notre société pour trouver des solutions, explorer de nouvelles contrées et assurer leur mise en œuvre avec de nouvelles méthodes.

C’est une manière radicalement différente de faire de la politique que nous souhaitons fonder ensemble ; une pratique politique où l’émetteur d’une idée cesse d’être jugé en fonction de son âge ou de sa classe sociale, mais en fonction de sa pertinence.

 

Céline Martin

Secrétaire départementale adjointe UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjointe au maire de Vincennes

Trombinoscope

trombi JA der

20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 17:24

Métropole Grand Paris :

la nouvelle usine à impôts des socialistes !

 

carton-rouge-copie-1Les députés socialistes viennent une nouvelle fois de porter un mauvais coup à la démocratie en adoptant à l’Assemblée nationale, en catimini et à la sauvette, au cœur de l’été, un amendement qui bouleverse l’avenir de l’Ile-de-France et de ses habitants en imposant la création début 2016 d'une métropole du Grand Paris regroupant la capitale et les départements de la petite couronne (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine), dans le cadre du projet de loi sur la décentralisation.

 

Cette nouvelle structure aura en charge les questions d'habitat, d'environnement et d'aménagement, tandis que les transports resteront de la compétence de la région Ile-de-France.

 

Contrairement aux engagements répétés de François Hollande, tant lors de sa campagne électorale que depuis son arrivée à la Présidence de la République, les socialistes ont ainsi rajouté une nouvelle couche au millefeuilles administratif et politique tant dénoncé qui étouffe la vie quotidienne des Franciliens.

 

A la vérité, la création de cette nouvelle métropole, qui n'était pas prévue sous cette forme dans le texte initial du gouvernement, fait suite à un accord politicien intervenu entre les parlementaires socialistes d'Ile-de-France, Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris Bertrand Delanoë et candidate à sa succession, Jean-Paul Huchon, président de la région, et Claude Bartolone, président de l'Assemblée et élu de Seine-Saint-Denis.

 

A la vérité, les socialistes viennent de donner naissance à un monstre technocratique, générateur de doublons, véritable nouvelle usine à lever les impôts et à dépenses publiques !

 

Dans une France de plus en plus sur-administrée et sous-gouvernée, avec ce texte qui vaut aussi pour Lyon et Marseille, les socialistes cherchent en réalité par tous les moyens à se garantir le contrôle de ces trois territoires clefs de la vie économique, sociale et politique nationale, avec le but non avoué de minimiser autant que faire ce peut les conséquences d’une lourde défaite politique prévisible aux élections municipales du printemps 2014 !

 

Même leurs fidèles alliés Écologistes et radicaux de gauche se sont abstenus : c’est tout dire !

 

Et pour s’assurer que leur mauvais coup estival ne pourrait être remis en cause, les mêmes socialistes ont rejeté un amendement soumettant la création de cette métropole à un référendum des populations concernées. Un autre amendement proposant un référendum sur toute l’Ile-de-France a subi le même sort.

 

Ce coup de force est très lourd de conséquences puisqu’il annonce une perte d’autonomie et de pouvoir d’initiative subie par les communes, qui se trouvent privées de compétences aussi essentielles et structurantes que l’urbanisme ou le logement.

 

La commune, pourtant échelon de proximité et espace de citoyenneté par excellence, est réduite au rôle d’exécutante de plans, schémas et programmes décidés par un exécutif centralisé, élu au suffrage indirect.

 

Contestable sur le plan démocratique, ce dessaisissement l’est aussi sur celui de l’efficacité.

 

Au lieu d'ouvrir l'acte III de la décentralisation, celui de la simplification et de la responsabilisation budgétaire, tel que l'avait initié Nicolas Sarkozy, les socialistes préfèrent encore et toujours continuer leur fuite en avant dans la folie fiscale et bureaucratique.

 

C’est pourquoi, tous les habitants de la future Métropole Grand Paris, et au-delà tous ceux qui résident et vivent en Ile-de-France, doivent se mobiliser pour dénoncer les conditions de forme et de fond de ce passage en force d’un texte aussi fondamental qui fait la quasi-unanimité contre lui, toutes tendances politiques confondues !

 

portrait1

 

 

 

 

Céline Martin

 

Secrétaire départemental adjoint UMP 94

Responsable départemental Jeunes Actifs 94

Adjoint au maire de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by umpjeunesactifs94
commenter cet article

commentaires

titou75 21/07/2013 17:30

La métropole du Grand Paris crée par les mégalos DELANOE, HIDALGO, HUCHON, BARTOLONE ET AUTRES VALS, LE GUEN..... Je suis en train de penser à l'effort surhumain qu’ a obligé de faire cette équipe
de bras cassés pour inventer une usine à gaz plus dangereuse que toutes les centrales nucléaires ! Non ce n’est pas Fessenheim qu’il faut fermer : C’EST IMMEDIATEMENT ABANDONNER CE CHANTIER DE
METROPOLE GRAND PARIS !!!!!!

dalton 21/07/2013 17:03

Encore des milliers de fonctionnaires à embaucher pour gérer ce grand Paris

Visunet 21/07/2013 16:31

J'avais cru lire, il y a quelques semaines, que le Sénat s'y était opposé .
Mais comme Mme Le BRANCHU l'a dit à Marseille, où 109 Maires sur 119, sont opposés à son projet de grande métropole celui-ci passera de force ...
Et bien, déjà un petit "coup d'Etat" révélateur de la Démocratie à la sauce socialiste

David Chennenvieres 21/07/2013 15:13

Une fois n est pas coutume , les socialistes rois du dialogue social et de la démocratie participative , prennent les Franciliens pour des moutons !!! L'exécutif made un Hollande brille de par son
hypocrisie !! Par ce moyen détourné le dictat socialiste cherche tout simplement à régner sur nos villes !! L'objectif par la suite n'est ni plus ni moins , que de transformer nos lieux de vies (
sans concertation vous l'aurez compris ) . Le danger est bien réel !! Il faut que les municipales de 2014 , montrent à ces gens là que le pouvoir absolu n'existe pas et l'avenir de la France ne
leur appartient pas !!!

judith 21/07/2013 15:11

En 1789, on a fait la révolution pour moins que cela ! Aux urnes camarades citoyens et conduisons les socialistes hors de nos villes, de nos campagnes, de notre paysage politique !!!!!!!!!!!!!!!!!
Bon vent Messieurs les incompétents