Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

get-attachment

Recherche

Présentation

Etre Jeunes Actifs dans le Val-de-Marne, c’est porter un regard nouveau sur les dossiers qui conditionnent l’avenir de notre département, et plus largement l’avenir de la France et de l’Europe parce qu’il convient parfois de changer d’échelle, de perspective sur les problèmes de notre société pour trouver des solutions, explorer de nouvelles contrées et assurer leur mise en œuvre avec de nouvelles méthodes.

C’est une manière radicalement différente de faire de la politique que nous souhaitons fonder ensemble ; une pratique politique où l’émetteur d’une idée cesse d’être jugé en fonction de son âge ou de sa classe sociale, mais en fonction de sa pertinence.

 

Céline Martin

Secrétaire départementale adjointe UMP 94

Responsable des Jeunes Actifs 94

Adjointe au maire de Vincennes

Trombinoscope

trombi JA der

8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 21:53

Nicolas Sarkozy : un discours très politique

 

NS UMP

 

Lundi 8 juillet, en fin d’après-midi, devant les principales personnalités et cadres de l’UMP dont Jean-François Copé, président de l’UMP, François Fillon et Alain Juppé, réunis en bureau politique extraordinaire, Nicolas Sarkozy a délivré un discours très politique, balayant tous les sujets, tout en se défendant d’effectuer sa «rentrée politique», quatre jours après l’invalidation de ses comptes de campagne 2012.


«Ceci n’est pas ma rentrée politique. Le jour où je reprendrai la parole ce sera pour parler aux Français de la France», a dit l’ancien Président de la République devant les membres du bureau politique (BP) élargi réunis à huis clos.

 

«Quelqu’un qui a eu l’honneur de représenter la France pendant 5 ans a le devoir de prendre ses responsabilités. La responsabilité, je l’ai pleine et entière», a-t-il ajouté.

 

Fillon

 

François Fillon, très applaudi à son arrivée rue de Vaugirard.

 

Nicolas Sarkozy était venu apporter son «soutien» à l’UMP après la confirmation par le Conseil constitutionnel du rejet de ses comptes de campagne, taxés notamment d’un «manque de sincérité».

 

«Le jour où je voudrai (revenir), je vous préviendrai», a aussi assuré l’ancien président devant le BP. Il a jugé «indécent» de parler de la présidentielle 2017 «alors que les Français souffrent».

 

ja

 

Céline Martin, secrétaire départemental adjoint UMP 94 et responsable des Jeunes Actifs 94, a assisté au bureau politique extraordinaire aux côtés de Franck Allisio, Secrétaire national de l'UMP, Président des Jeunes Actifs, et d'Arnaud Murgia, Secrétaire national de l'UMP, Secrétaire général des Jeunes Actifs.

 

Convoquée par Jean-François Copé, cette réunion extraordinaire de la direction s’est ouverte peu après 17 h en présence notamment d’élus et de responsables de l’UMP du Val-de-Marne dont Christian Cambon, président de la Fédération UMP 94, sénateur maire de Saint-Maurice, Gilles Carrez, député-maire du Perreux-sur-Marne, rapporteur du Budget à l’Assemblée Nationale, Sylvain Berrios, député, Catherine Procaccia, sénatrice et conseillère générale de Vincennes-Oest, Jean-Paul Faure-Soulet, Secrétaire départemental de l’UMP 94, conseiller régional d’Ile-de-France et conseiller municipal de La Queue-en-Brie, Patrick Beaudouin, maire de Saint-Mandé, Céline Martin, secrétaire départemental adjoint UMP 94, Responsable des Jeunes Actifs 94 et adjoint au maire de Vincennes.

 

Parlant d’Europe, de croissance, d’immigration, de «la crise des idées politiques» au XXIe siècle, l’ancien chef de l’État a aussi esquissé un début d’autocritique au sujet de la compétitivité, sur laquelle la droite aurait, selon lui, dû réfléchir «avant».

 

juppe1

 

Alain Juppé toujours très populaire parmi les militants UMP présents devant le siège du mouvement.

 

En même temps il voulait sauvegarder l’image du responsable désireux de garder du «recul». «Je continuerai mon chemin avec le souci du recul, de la réflexion, de l’écoute, de la paix dont j’ai besoin après tant d’années d’exposition», a-t-il affirmé.

 

saeko4

Après son discours, Nicolas Sarkozy est allé saluer le personnel de l’UMP avec Jean-François Copé qui avait déjà assuré la semaine dernière qu’il n’y aurait aucun licenciement malgré les soucis financiers.

 

lci

 

Devant le siège de l'UMP à Paris, la réunion extraordinaire du bureau politique de l'UMP et surtout la venue de Nicolas Sarkozy ont mobilisé la totalité des médias français et de nombreux médias étrangers.

Partager cet article

Repost 0
Published by umpjeunesactifs94
commenter cet article

commentaires